Qui sommes-nous ?

Que veux dire le mot "musée"?

image2

MUSÉE

« Le mot et la chose sont d’origine grecque. Quand ils apparaissent pour la première fois, à Pergame et à l’époque hellénistique, ils ne désignent point le lieu d’accumulation et de sauvegarde d’un patrimoine mort, mais l’endroit béni des muses où s’opèrent l’heureuse rencontre entre le passé et l’avenir à travers l’oeuvre accomplie. » 

Ahrweiler, Hélène: « Un musée sur mer », p.124-128, Connaissance des Arts, décembre 1993.

Notre résidence!

image3

Le paysage de Percé porte à coup sûr l’empreinte d’une intervention divine… L’émouvante beauté de ce lieu où souffle l’esprit prédestine ce site à une vocation artistique de première importance. Rien d’étonnant à ce que cette contrée soit devenue une source d’inspiration pour une pléiade d’artistes. Le patrimoine artistique de Percé foisonne d’œuvres d’art créées dans des disciplines aussi variées, entre autres, que l’aquarelle, le dessin, la gravure et la photographie, sans oublier l’essai, le cinéma, la musique, la poésie et le roman.

Ce legs mériterait d’être mieux connu car il témoigne d’un phénomène inusité dans les annales de l’histoire de l’art au Québec et au Canada. Privilège de la Rade de l’Isle Percée.

Notre Mission!

 Organisme sans but lucratif, la Corporation du Musée Le Chafaud œuvre à la défense et à l’illustration de Percé, source d’inspiration d’une prodigieuse création artistique à l’échelle internationale.

La Corporation du Musée Le Chafaud se consacre à la conservation, à la mise en valeur et à la diffusion du patrimoine artistique percéen d’hier et d’aujourd’hui. Elle cherche à permettre aux visiteurs d’y découvrir une création artistique thématique multidisciplinaire et d’y apprécier l’œuvre des grandes figures de l’art d’ici et d’ailleurs. Expositions permanente et temporaires : activités connexes : conférences, concerts afin de soutenir la primauté de la vocation artistique de Percé.




« J’ay veu qu’il n’y avoit qu’un trou en forme d’arcade par où une chaloupe passoit à la la voille, c’est ce qui luy avait donné le nom de l’Isle Percée; il s’en est fait deux autres depuis qui ne sont pas si grands, mais qui à présent croissent tous les jours. »

 

Nicolas Denys